Première soirée dans un bar

Avant d’être mère, tu avais beaucoup de temps pour toi. Tellement, que parfois tu t’emmerdais un peu et tu ne savais plus quoi en faire. Tu mangeais à l’heure de ton choix, tu sortais où tu voulais, tu planifiais des activités dernière minute : carpe diem!

Avec la venue de ton enfant, tu n’es pas sortie beaucoup dans les premières semaines. Ça prend un certain temps d’adaptation avant de sortir de la maison, et ce temps est doublé si tu pratiques l’allaitement exclusif.

Hier, j’ai expérimenté ma première sortie dans un bar post-accouchement. Bébé a 10 semaines. Voici le déroulement de ma soirée.

Avant de partir, je regarde mon bébé qui me fait d’inombrables sourires et qui n’a aucune idée que je m’en vais. Tsé, l’anxiété de séparation, c’est pas avant longtemps! Je le couvre de bisous et je rentre dans ma voiture.

Une fois dans l’auto, je regarde son petit miroir où je l’aperçois habituellement dans sa coquille, les yeux grands ouverts. Là, je vois seulement le siège… vide.

Pour me changer les idées, je mets de la musique de fille et je chante à tue-tête (je ne suis pas sexiste, mais n’essaie pas de me faire avaler que les gars écoutent les Pussycat Dolls dans leur char). Juste ce petit moment me fait du bien, parce que je sens qu’enfin, je prends du temps pour moi.

Une fois arrivée là-bas, la fête bat son plein, nous sommes une grosse gang d’amis qui se retrouvent. Enfin, je parle d’autre chose que de bébés. J’en parle un peu quand même, mais pas trop.

Il y a certains moments qui me rappelent tout de même mon rôle de maman :

Je me stationne à 10 minutes de marche de la destination et je trouve ça drôlement proche sans poussette ni sac à couches, et ce, même s’il fait -15 degrés.

Je vérifie mon cellulaire plusieurs fois pour m’assurer que tout se passe bien à la maison. Papa workaholic m’envoie soudainement un texto pour me réconforter et me dit que tout est sous contrôle. Quel homme!

Les gens me posent la question “comment se passe la vie de mère?” ou bien “comment va le bébé?” plutôt que de me demander “quoi de neuf?”. Bah! En même temps, je n’ai pas grand chose de neuf à raconter en dehors des supers aventures de mon poupon coquin, alors je ne leur en veut pas du tout. Pour décrocher, j’essaie de résumer à l’essentiel les histoires SUPER captivantes de “gagi-gagou” et de changer de sujet le plus rapidement possible.

Je me sens wild de sortir sans mes compresses d’allaitement : YOLO! Finalement, j’ai l’impression que mes seins coulent à toutes les 5 minutes, alors je vais plusieurs fois à la salle de bain pour me rendre compte qu’il n’y a aucune fuite.

Je commence à cogner des clous à 20h. Méchante Party Animal! Je me déplace constamment pour rester éveillée. À 22h, je suis épuisée, ça y est, je m’en vais.

Ça m’a fait du bien sortir, de changer d’air, de prendre du temps pour moi. Bien que la soirée ne se soit pas terminée bien tard dans mon cas, je sais que la prochaine fois je tiendrai un peu plus longtemps.

Ça a aussi fait du bien de m’ennuyer de mon coco et papa a adoré passer une soirée père-fils.

Si toi aussi tu as besoin de te changer les idées, fais-toi plaisir. Derrière ta nouvelle carrière de maman se cache une femme qui a besoin, elle aussi, d’être épanouie.

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s