Les premières sorties avec ton bébé

Depuis que ton enfant est né, tu as l’impression que tu ne peux plus faire aucune sortie?

Tu te sens prisonnière de ta maison, sortir te stresse et tu as l’impression que l’allaitement t’empêche de faire des activités? C’est normal, tu n’es pas la seule à penser ça, mais ne t’inquiète pas, ce feeling finira par passer.

Voici 3 activités très simples que tu peux facilement pratiquer avec ton nouveau-né.

1 – Magasiner… longtemps!

Je ne parle pas de faire un refill de couches chez Jean Coutu, mais bien de faire une “journée” de magasinage : faire du lèche-vitrines et visiter tes boutiques préférées.

Savais-tu qu’il y a des salles d’allaitement dans la plupart des centres commerciaux? Un site super pratique peut te le confirmer : Bebeboit.ca. Ça indique toutes les commodités pour les jeunes parents, partout à travers le Canada! Tu y verras où trouver des poussettes, des tables à langer, des chaises hautes, des salles d’allaitement, etc.

Maintenant, avant de partir à quelque part, je vérifie toujours où se situe la salle d’allaitement et où sont les toilettes. Il m’est déjà arrivé d’avoir tout prévu avant d’aller magasiner au centre-ville, puis la dite salle d’allaitement était en rénovation. Bébé criait à tue-tête et moi je paniquais en essayant de trouver une autre salle. Après 30 minutes, j’ai trouvé un autre endroit et il s’est calmé. Au final, il n’est pas mort et moi non plus. Des imprévus, ça arrive même aux gens les plus organisés! Il faut apprendre à s’adapter à tout type de situations.

2. T’entraîner au gym

Tu as l’impression que tu vas déranger tout le monde avec ton bébé au gym? Que ta coquille va prendre trop de place et que les gars musclés qui se regardent les pipes dans le miroir vont échapper leur dumbell de 125 lbs sur ton poupon adoré?

Détrompe-toi! Premièrement, en congé de maternité, tu as du temps durant la semaine, de jour. C’est un excellent moment pour la salle de sport parce qu’il y a peu de gens, et généralement, ce sont les retraités qui sont présents en plus grand nombre. Et les ti-vieux, ça adore les bébés.

Deuxièmement, si tu as peur que ta coquille prenne trop de place, traîne ton porte-bébé! Ton entraînement devient encore plus forçant et en plus, le poids va augmenter graduellement pendant que toi, tu seras de plus en plus forte.

Ma première sortie au gym a été vraiment très agréable. Non seulement dans le porte-bébé, mon petit de 5 semaines a dormi 75% du temps, mais en plus, j’étais capable de faire presque tous mes exercices habituels (avec un peu moins d’intensité, quand même). Sans compter le fait qu’il était la superstar du gym et que toutes les petites madames venaient lui dire bonjour.

3. Manger au restaurant 

Tu as peur que ton petit aille faim au restaurant? Tu calcules les minutes entre les tétées et tu essaies de manger plus vite pour compenser? Tu trouves que la serveuse prend vraiment trop son temps parce que chacune de tes minutes sont comptées? OUF! Respire  🙂

Pour passer du bon temps, remplis ton sac à couches et pars tout de suite après que ton bébé ait bu. Tu peux aussi appeler au restaurant et demander quelles sont les heures les moins achalandées (anyway, tu dors à des heures étranges alors manger à 16h ou à 21h ne fait pas une grande différence pour toi!). Sur place, tu vas être surprise de voir que la face de ton poupon, c’est le meilleur outil de négociation : on peut difficilement lui refuser quelque chose.

Il m’est arrivé d’aller au restaurant et de repartir avant d’avoir terminé mon repas parce que mon enfant n’avait plus aucun plaisir. On a pris les restants pour emporter et on est partis, tout simplement. L’idéal c’est de commencer par des endroits qui ne sont pas trop loin de ta maison et d’augmenter la distance quand tu te sentiras plus confiante.

L’important c’est d’essayer

Si ton bébé pleure, s’il n’est pas content ou s’il a trop faim… rentre chez toi et retente ta chance une prochaine fois! Au moins tu auras essayé. Si tu stresses en pensant que le pire va arriver, tu n’oseras jamais sortir de chez toi et je te garantis que c’est toi qui va être la plus triste là-dedans. Les gens ont déjà vu des bébés pleurer. Au pire, ça va les énerver pendant 30 secondes et ils vont oublier l’existence de ton enfant 5 minutes plus tard.

Surtout, ne te mets pas de pression. Tu as des amies nouvellement mamans qui vont courir un marathon à -30 degrés à Chibougameau avec leur bébé de 2 semaines dans leurs bras? Tant mieux pour elles. Mon exemple est un peu extrême, mais si tu n’es pas prête de faire une heure de route en voiture, ou si tu n’es pas prête de recevoir des gens chez toi, ne te mets pas de pression. Tu dois prendre soin de ton bébé, mais aussi prendre soin de toi. Vas-y à ton rythme et ne laisse pas la société te dicter quand et comment profiter de la vie avec ton enfant. Fais-toi confiance, un jour à la fois.

 

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s